Inspirations

Forum d'échanges, de partages et de découvertes en tous genres et en toute simplicité, en passant du coq à l'âme.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
rêves
Derniers sujets
» le jardin des anges ( petit message quotidien )
Jeu 23 Nov - 14:52 par Phoenyx

» 100 conseils pour réussir sa vie et etre heureux
Ven 13 Oct - 10:59 par Mjo

»  ma présentation
Lun 9 Oct - 16:19 par chloe1

» Petit test. :o)
Mar 22 Aoû - 16:26 par Phoenyx

» Anniversaire Julie! :D
Ven 18 Aoû - 12:34 par anna maria

» *floriane*
Lun 3 Juil - 20:49 par Sylvie

» disparus de Mourmelon et Valdahon
Lun 3 Juil - 12:33 par LAITHIER

» joyeux anniversaire Anna
Mer 31 Mai - 6:58 par anna maria

» Joyeux anniversaire, Chloé! :-D
Lun 22 Mai - 7:51 par Mjo

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 ANTI DEPRIME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: ANTI DEPRIME    Ven 2 Déc - 8:58

PETIT POST ANTI DÉPRIME :

Pour être heureux il faut avoir souffert
Interviewé par le magazine CLÉS, Boris Cyrulnik s’exprime ainsi  :

« Toute vie psychique suppose une dualité bonheur-malheur. Privé de cet antagonisme, vous avez un électroencéphalogramme plat, une absence de vie psychique, autrement dit une mort cérébrale. Le couple bonheur-malheur fonctionne comme la manivelle en croix que vous utilisez pour changer les roues de votre voiture. D’un côté vous tirez vers le haut, de l’autre, vous poussez vers le bas, et un observateur étourdi pourrait s’imaginer que ces deux gestes sont contradictoires alors qu’ils constituent un seul et même mouvement. Il en va de même neurologiquement. Dans la partie antérieure de l’aire singulaire de chacun de nos hémisphères cérébraux, il existe deux renflements. Si une tumeur, un abcès ou une hémorragie altèrent le premier de ces renflements, ou si vous y introduisez une électrode, vous allez éprouver des sensations de souffrance, physique et mentale très aiguës. Si vous déplacez un tout petit peu l’électrode, pour la planter dans le second renflement, vous allez éprouver une euphorie qui peut aller jusqu’à l’extase. Le réel n’a pourtant pas changé. Vous avez juste déplacé l’électrode de quelques millimètres. Au regard de la neurologie, le bonheur et le malheur ne sont pas extérieurs au sujet. Ils sont dans le sujet. »[…]
« Malheur et bonheur ne sont pas des frères ennemis. Ils sont unis comme les doigts de la main. On le constate aussi dans le rêve, l’utopie, l’espérance qui sont de grands pourvoyeurs de bonheur. On ne peut espérer que si l’on se trouve dans le mal-être. Le bonheur de vivre vient de ce que l’on a triomphé du malheur de vivre. J’ai faim. Arrive quelqu’un qui me donne son sein – qu’est-ce que je l’aime ! J’ai peur. Voilà quelqu’un qui, par sa force et ses armes, me rassure – qu’est-ce que je l’aime ! Il fait froid. Quelqu’un me réchauffe avec son corps et sa couverture – qu’est-ce que je l’aime ! C’est le paradoxe de la manivelle en croix : d’un malheur peut surgir un bonheur ; sans malheur, ce serait impossible. »
 
Qu’en pensez-vous ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Ven 2 Déc - 10:55

Les phrases à répéter pour se motiver et avoir confiance en soi

Ces phrases sont puissantes. Elles permettent de gagner et de transmettre la confiance en soi.

 

L’affirmation de soi

« J’ai le droit d’être différent. »
« J’ai le droit d’être moi et d’exister. »
« J’ai le droit d’avoir des goûts personnels. »
« J’ai le droit d’être en colère. »
« J’ai le droit d’être triste/joyeux.»
« J’ai le droit d’avoir peur. »
« J’ai le droit d’avoir des désirs et des envies. »
« J’ai le droit d’avoir mes propres idées. »
« J’ai le droit de ne pas penser comme tout le monde. »
« J’ai le droit d’écouter mon coeur.»
« Je choisis de faire ce que j’aime »

La confiance en ses compétences

« Je suis capable. »
« Je peux le faire. »
« J’ai les ressources en moi pour réussir. »
« J’ai le droit d’échouer. »
« Il est important de se tromper pour apprendre. »
« Plus je m’exercerai, plus je serai compétent. »
« J’ai le droit de ne pas être parfait. »
« J’ai le droit de faire des erreurs. »
« J’ai le droit d’échouer et de me relever. C’est ainsi que j’ai appris à marcher. »
« Je peux essayer autant de fois que je le souhaite.»
« J’ai en moi du potentiel que je ne connais pas encore. »
« Je me donne la permission de réussir.»
« J’apprends chaque jour et je grandis.»

« J’ai le droit d’avancer pas à pas. »
« J’ai conscience de mes forces et de mes faiblesses. J’utilise les unes et je travaille aux autres en toute sérénité.»

La confiance relationnelle

« Je peux aller vers les autres. »
« Tout le monde partage les mêmes émotions et les mêmes besoins. »
« J’ai droit à ma place. »
« Je suis utile par ma simple présence. »
« J’ai autant de valeur que les autres. Toute vie humaine a une valeur. »
« Je participe à l’humanité. »
« J’ai le droit de m’exprimer et je peux le faire sans violence ni accusation. »
« J’ai le droit de demander, de donner, de recevoir, de refuser. »
« J’ai le droit d’accorder ma confiance. »
« Je me donne la permission d’appartenir à un groupe.»
 
Source et adaptation de « Fais-toi confiance » d’Isabelle Fillliozat (livre audio)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Ven 2 Déc - 13:31

Justino est l’unique gardien de nuit dans une fabrique de mannequins. Il consacre son temps imaginer des mises en scène pour donner le sourire à ses collègues qui travaillent la journée (et qu’il ne croise jamais).  Ce dévouement altruiste va être récompensé.
Je vous invite à découvrir ce très émouvant court-métrage d’animation qui nous rappellera qu’il est important de  nous montrer reconnaissant et d’offrir au minimum notre sourire à tous les faiseurs de bonheur anonymes.


j adore!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Ven 2 Déc - 13:35

10 autosuggestions pour tester la méthode Coué (+ explication)

Emile Coué est le précurseur de nombreux courants de développement personnel actuels. Il a testé avec succès le principe d’autosuggestion, que l’on peut nommer effet placebo, scientifiquement vérifié depuis.
En réalité, nous assistons là à « une manifestation de notre propre pouvoir d’autopersuasion. L’esprit active certaines aires corticales liées à l’attente, à la conviction qu’un soulagement ou une récompense sont à venir, ce qui déclenche une sécrétion d’endorphines et de dopamine dans notre cerveau, inhibant finalement la douleur. Quand l’anticipation d’un soulagement tient de la prophetie autoréalisatrice en quelque sorte… » comme nous l’explique Michel Le Van Quyen dans son livre « les pouvoirs de l’esprit« .

Mais la méthode Coué, en s’appuyant sur l’inconscient permet aussi de travailler sur d’autres aspects de notre vie pour améliorer notre épanouissement personnel. Besoin d’avoir plus confiance en vous ? de réussir dans vos projets ? d’être plus heureux ? Lisez la suite.
 

La méthode Coué en 2 postulats et 5 lois

Dans le dernier livre sur la méthode Coué préfacé par Luc Teyssier d’Orfeuil, nous découvrons la genèse et l’esprit de la méthode avec notamment les 2 postulats et les 5 lois de Coué.

Postulat 1 : Toute pensée que nous avons en tête devient réalité (dans la limite du raisonnable)
Postulat 2 : Contrairement à ce que l’on enseigne, ce n’est pas notre volonté qui nous fait agir, mais notre imagination. S’il nous arrive souvent de faire ce que nous voulons, c’est que nous pensons en même temps que nous pouvons.
 
Les 5 lois de Coué sont les suivantes :


  1. La première faculté de l’homme, c’est l’imagination
  2. Quand la volonté et l’imagination sont en lutte, c’est toujours l’imagination qui l’emporte, sans aucune exception.
  3. Dans le conflit entre la volonté et l’imagination, la force de l’imagination est en raison directe du carré de la volonté
  4. Quand la volonté et l’imagination sont d’accord, l’une ne s’ajoute pas à l’autre, mais l’une se multiplie à l’autre.
  5. L’imagination peut être conduite.

 
Ainsi, tout repose sur l’imagination en lien étroit avec l’inconcient puisque c’est lui que nous « imprimons » quand nous pratiquons l’autosuggestion. La volonté, elle, demeure consciente. Or, nous savons que l’inconscient est aux commandes de notre vie 95% du temps (vous avez pensé à respirer depuis le début de cet article ?). Ce choix d’influer sur l’inconscient est par conséquent plus que judicieux.
Carl Jung écrivait « En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas ».
Et cet être semple accessible par l’autosuggestion. Faisons-en un ami !
 

Comment construire une auto-suggestion

Le livre de la méthode Coué que j’évoquais plus haut et dont je vous recommande la lecture décrit comment construire une autosuggestion :

  1. commencer par « je ».
  2. Utiliser le présent ou le futur proche (verbe aller au présent + verbe d’action à l’infinitif).
  3. Formuler la décision, la demande ou l’objectif positivement.
  4. Répondez avec le plus de précision possible à ces questions pour avoir une image nette : Avec qui  ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ?

 

Pratiquer l’autosuggestion et exemples d’autosuggestion

Une fois votre phrase établie, répétez-la 20 fois à haute voix sans y penser et ce tous les jours (voire plusieurs fois par jour).
Vous pouvez dessiner ou vaquer à une occupation manuelle en récitant (Emile Coué conseillait l’utilisation d’un chapelet). Ainsi, votre attention consciente sera occupée et l’inconscient recevra les messages directement. Afin d’augmenter l’effet, tenez-vous droit ou dans une posture du pouvoir.
 
Testons maintenant :
Voici quelques exemples d’autosuggestion à précéder d’une des formules « De jour en jour » ou « A partir de maintenant » :
Santé

  • Je vais de mieux en mieux. Je suis en bonne santé et ma forme s’améliore
  • Je suis de plus en plus détendu
  • Je me déplace facilement et sans fatigue
  • Je dors d’un sommeil profond et réparateur
  • J’ai de plus en plus d’énergie

Développement personnel

  • Je développe mon aisance et ma confiance en moi
  • Je m’apprécie et je prends soin de moi
  • J’ose exprimer mes sentiments
  • Je suis libre et je me libère du passé
  • Je souris à la vie et la vie me sourit

 
La plus célèbre est :
« Tous les jours, à tous les points de vue, je vais de mieux en mieux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Ven 2 Déc - 13:41


N’abandonnez jamais : un court-métrage bouleversant et motivant

Quand on veut on peut !
Ce donner les moyens de tous  faire ce qui est possible de faire !
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Ven 2 Déc - 14:10

https://nospensees.fr/5-voleurs-de-bonheur/
Chacun à notre manière, nous essayons de trouver le bonheur. Cependant, au cours de cette recherche, souvent, on dévie et on oublie ce qui nous permet réellement de nous sentir bien.
Ainsi, on fait des choses que l’on croit que l’on doit faire, mais qui nous privent délibérément de ce bonheur, même si nous n’avons pas toujours conscience de cela.
La plupart des choses que l’on fait en pensant qu’elles sont ce que l’on doit faire pour être heureux ne sont rien de plus que des voleurs de bonheur auxquels on ouvre la porte et auxquels on octroie le droit de nous dévorer de l’intérieur.

Ces voleurs se présentent sous la forme de conventionnalismes sociaux auxquels on se soumet, dans un étalage de liberté pour atteindre un bonheur qui, en réalité, se trouve autre part.



«Le bonheur n’est pas quelque chose de confectionné ; il vient de vos propres actes.»
-Dalai Lama- 


Suivre le troupeau

En tant qu’êtres sociaux, nous, les êtres humains, voulons nous sentir connectés aux autres et leur plaire afin d’avoir l’impression et la sensation de bel et bien appartenir au groupe, et d’y avoir notre place.
Mais bien au-delà du besoin de faire partie d’une communauté, souvent, les gens choisissent de faire le nécessaire pour s’adapter sans donner leur opinion ni résister.

Beaucoup de personnes croient qu’elles doivent se soumettre car, dans le cas contraire, elles ne seraient pas acceptées.
Cette insécurité les mène à renoncer à leurs désirs et autres idées propres, et ce pour faire ce que le groupe demande.
Elles pensent que le bonheur réside dans l’intégration, et que le groupe cherche le bonheur de tous. Ainsi, en soumettant ses valeurs et ses pensées, la personne se supprime elle-même afin de correspondre aux attentes du groupe.




«Le libre choix des maîtres ne supprime ni les maîtres ni les esclaves. Choisir librement parmi une large variété de biens et de services ne rime pas avec être libre si ces biens et ces services maintiennent des contrôles sociaux sur une vie d’efforts et de craintes, ou autrement dit, s’ils maintiennent l’aliénation.»
-Herbert Marcuse-


Se soumettre à l’autorité et obéir aux ordres des autres

Ecouter les conseils des autres, c’est une chose, mais c’en est une autre tout à fait différente de croire aveuglément tout ce que l’on peut nous dire et de suivre absolument tous les conseils que l’on nous donne sans jamais rien remettre en question et sans jamais accorder aucune attention ou importance à nos propres valeurs.
Si dès notre plus jeune âge, nos figures d’autorité nous ont appris à croire aveuglément tout ce qu’elles nous disaient, avec le temps, on devient des adultes obéissants et soumis qui, face à la peur de prendre des décisions, préférons que d’autres pensent pour nous et assument notre propres responsabilités à notre place.
Ainsi, au lieu d’écouter leur coeur et de se créer un chemin qui leur soit propre, beaucoup de gens préfèrent obéir aux ordres et suivre un chemin pourtant conçu pour d’autres au départ ; un chemin qui, soi-disant, cherche le bien commun et le mieux pour la majorité.
Mais sur ce chemin, il n’y a pas de place pour le développement de la pensée critique ni pour la détermination de toutes ces choses qui nous définissent vraiment de façon individuelle en tant que personne.



«Rien ne transcende autant l’autorité que le silence.»
-Augusto Roa Bastos-



Essayer de satisfaire les attentes des autres

Si vous faîtes les choses que les autres veulent que vous fassiez et que vous vivez simplement dans le but de toujours satisfaire leurs attentes, vous agirez alors pour le bonheur des autres, pas pour votre propre bonheur. Et sur ce point, rien ne sert de dire «mais je ne peux pas choisir».
Vous êtes un être libre, et avez donc de ce fait toujours le choix. Une autre chose bien différente consiste à choisir l’option la plus facile ou la moins douloureuse, au moins à court terme.

Même si les autres se couvrent en disant qu’ils ne veulent que le meilleur pour vous, au fond, ils font passer en priorité leurs propres besoins personnels, et ne pensent qu’à leur propre satisfaction.

Quand du fait de leurs attentes, les autres ne vous donnent pas la liberté de choisir ou tentent de manipuler d’une certaine manière vos décisions, ils vous mettent des résistances pour que vous ne puissiez pas dévier de ce qu’ils attendent de vous.

Des distractions qui nous divertissent

Nous avons été éduqué dans une culture de la distraction. Nous sommes continuellement occupé à faire des choses qui ne contribuent pas à notre bien-être et qui demandent constamment notre attention.
Du fait de cette distraction constante, la confusion et l’agitation mentale nous envahissent.
Dans ces conditions, il est très compliqué de trouver un vrai but et, ce qui est bien pire, d’avoir conscience de ce que nous devons vraiment faire pour l’atteindre. Ces distractions nous éloignent de la paix et de la tranquillité dont on a besoin.
Il est nécessaire de laisser de côté ces distractions inutiles et de focaliser notre attention sur ce qui compte réellement, à savoir toutes ces choses qui emplissent notre coeur de joie et qui nous aident à donner le meilleur de nous-même.

Essayer d’être parfait

Une autre façon d’agir et qui nous vole notre bonheur consiste à s’efforcer d’atteindre et de mener une vie parfaite.
Or, la perfection n’existe pas. La vie est un chemin continu de développement et d’amélioration.
Essayer de faire en sorte que tout soit parfait nous empêche de profiter consciemment de ce que nous sommes et de ce que nous avons, puisque notre approche se limite à ne voir que les défauts.

La recherche constante de la perfection engendre inévitablement du stress, et nous pousse à essayer de contrôler les autres, de même que nos sentiments de déception, de honte, voire même de haine envers nous-même.



«L’anxiété apparaît quand les personnes exigent la perfection et qu’elles sentent qu’elles n’ont pas suffisamment de valeur en tant qu’êtres humains si elles ne l’atteignent pas. Nous devrions renoncer à l’ambition de vivre une vie parfaite et nous rendre compte du fait que généralement, on agit toujours de façon imparfaite, car nous sommes faillibles en tant qu’êtres humains et que nous pouvons nous accepter avec ces imperfections.»
-Albert Ellis-



 


[url=https://twitter.com/intent/tweet?text=5 voleurs de bonheur - &url=http://nospensees.fr/5-voleurs-de-bonheur/][/url]










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenyx

avatar

Messages : 4146
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Sam 3 Déc - 16:14

Super! Merci Mjo!  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Lun 5 Déc - 8:06

http://anti-deprime.com/2016/10/09/faut-dois-expressions-coupent-motivation-dagir/

« Il faut que », « je dois »… des expressions qui coupent la motivation d’agir. Voici comment s’en débarrasser.
« Il faut… », « Je dois… » sont des expressions qui évoquent la contrainte. Et forcément, là où il y a contrainte, il y a émotion désagréable et motivation en berne.
Ces expressions ont aussi d’autres sens perçus et conséquences néfastes : le déni de responsabilité et l’impuissance acquise . En effet, lorsqu’on profère à un enfant « Il faut travailler à l’école », « il faut manger pour grandir »,… on ne lui dit pas ce que nous souhaitons vraiment mais remettons cette responsabilité à une sorte d’autorité supérieure dénuée d’émotion. De plus, nous imprimons ces messages dans son inconscient…
Mais qui est donc cette entité supérieure qui devient une petite voix crispantes dans nos têtes tout au long de notre vie ? Sigmund Freud a trouvé un nom : le surmoi.
Le surmoi : il est majoritairement inconscient et exerce une fonction critique et de contrainte. Il s’enracine dans le ça et est donc peu accessible à la conscience. Le surmoi désigne la structure esthétique (beau/laid), idéale (prescriptions/proscriptions), judiciaire (récompenses/punitions), morale (bien/mal) et sociale (valorisé/dévalorisé). (voir cet article)
« Et on peut le calmer, ce surmoi ? »
 
Oui. Lisons la suite. Ou plutôt, choisissons de lire la suite. Ou bien « Vous avez besoin de lire la suite ? ». Ou encore « Vous préférez lire la suite ou continuer à subir la tyrannie du surmoi et de son cortège de ruminations mentales ».
Bravo pour votre choix. On continue.
 

Comment faire taire les « je dois… », « il faut… » ?

Etape 1 : Afin de calmer le surmoi dans son désir de tout contrôler, juger, évaluer et étiqueter, commençons par prendre conscience de sa présence puis reprenons la main. Comme indiqué plus haut, à chaque fois que vous pensez ou dites « je dois », « il faut », « je suis obligé », « c’est comme ça… », c’est lui qui parle. Le fait de le regarder dans les yeux lui fait comprendre que vous en avez assez de jouer les marionnettes de ventriloque. Virez le ventriloque et vivez !
Etape 2 : Parlons à la première personne uniquement. « je choisis » pour remplacer « il faut ». Le « je » nous engage, nous donne du pouvoir et nous responsabilise.
Etape 3 : Quand nous pensons « je dois », « il faut », etc. demandons-nous ce que nous choisissons de faire. Car, en effet, le malin juge nous prive de ces perspectives de choix…
Remplaçons donc « je dois » par « je choisis ». Cette première astuce nous permettra de gagner en motivation et en puissance tandis que la contrainte disparaitra.

Pour les enfants : Cette évocation et cette proposition de choix est très appréciée car elle les rend autonome, responsable et développe leur capacité de réflexion (et non de rumination). Ainsi, « il faut que tu te laves les dents » (contrainte) peut devenir « tu préfères te laver les dents avant ou après l’histoire du soir » (choix personnel et donc engagement).
Parmi les autres verbes efficaces :
« Je souhaite… »
« J’ai besoin de… »
« Je fais… »
« Je peux… »
« Je veux… »
« Je décide… »
« J’ai envie de… »
Etape 4 : S’encourager et encourager. Les encouragements permettent de renforcer des comportements. Quand on a choisi de faire quelque chose et que nous l’avons réalisé avec succès, félicitons-nous franchement !
« Bravo » est le terme de base pour encourager et s’encourager.
Quand nous nous adressons à un enfant, nous pouvons remarquer (sans juger) ce qu’il a réalisé en décrivant ce que nous avons devant les yeux afin qu’il mémorise ceci et éprouve de la motivation pour recommencer. On appelle cela un compliment descriptif.
Autre manière de s’encourager quand nous ne réussissons pas tout de suite : « se dire que nous n’y sommes pas ENCORE arrivé mais que ce n’est qu’une question de temps ». « Encore » et « pour le moment » sont des amis de la réussite prochaine disait un vieux sage perché sur une colline. Et il avait raison !
Enfin, prenons conscience du caractère relatif de l’échec : on peut recommencer, réparer, changer de méthode, etc. On a même le choix de lâcher prise et de trouver un objectif qui nous convient mieux.
 
Voilà, il faut que je vous laisse…ha bon ? Non, je choisis de vous laisser en espérant que vous aurez apprécié ce focus sur des expressions « anodines » qui sont comme des petits cailloux dans les chaussures. On marche mieux quand on s’en débarrasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenyx

avatar

Messages : 4146
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Lun 5 Déc - 20:36

Je prends le temps de bien lire et que ça fasse son travail  Wink Donc ce sera un peu à la fois  Very Happy
J'ai lu les 2 premiers posts

Du premier, j'aime la phrase: "Le bonheur de vivre vient de ce que l’on a triomphé du malheur de vivre."


Pour le deuxième, elles sont superbes ces petites phrases, il faudrait que je les relise à chaque fois  que je viens sur le post! 
L'une m'a intéressée: "Je suis utile par ma simple présence"
ça m'a fait du bien de lire ça!   Very Happy


Merci Mjo  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Mar 6 Déc - 7:41

tu as raison kali
prend ton temps, moi je met et toi tu fais petit à petit

bon courage kali et continue la roue tourne tu le sais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Mer 7 Déc - 8:06

Voici 20 rituels validés par les neurosciences pour être plus heureux

  1. Exprimez votre gratitude : Dire « merci » plus souvent.
  2. Respirez : se concentrer sur notre respiration plusieurs fois par jour est apaisant. Essayez le rythme 6 respirations par minutes, c’est encore plus bénéfique (cohérence cardiaque).
  3. Savourez : au lieu de manger sur le pouce, ralentissez et « écoutez » vos sensations. Mastiquez et dégustez en pleine conscience. En plus, vous mangerez moins.
  4. Marchez : une marche de 30 minutes par jour aère l’esprit et maintient en bonne santé.
  5. Rapprochez-vous de la nature : la nature nous fait du bien. Regardez-la, touchez-la, ressentez-en la présence bienveillante.
  6. Verbalisez vos émotions… : « aujourd’hui je me sens »
  7. …Et vos besoins : « j’ai besoin de… »
  8. Souriez : le sourire a un effet rétro-actif. Il améliore l’humeur.
  9. Appelez ou rencontrez les gens que vous appréciez : notre cerveau est neuro-social et les contacts physiques (comme les câlins) libèrent l’hormone du bonheur (l’ocytocine).
  10. Donnez, aidez : l’altruisme rend heureux. N’attendez rien en retour.
  11. Prenez des décisions : cela réduit l’anxiété.
  12. Faites une liste de vos voeux les plus fous puis rangez-la quelque part.
  13. Dessinez : dessiner rend heureux, clarifie les pensées et facilite l’expression émotionnelle. Pourquoi ne pas faire un petit dessin par jour ?
  14. Chantez et dansez : le corps influe sur l’esprit. Danser et chanter donnent la pêche.
  15. Pleurez : les larmes font baisser le stress et permettent une décharge émotionnelle salvatrice. Si vous n’y arrivez pas, écoutez de la musique triste. 
  16. Méditez : la méditation régulière a des effets incroyables sur nous.
  17. Eteignez la TV et faites une cure de désintoxication digitale : commencez par quelques heures puis des journées entières.
  18. Lancez-vous dans un projet qui vous tient vraiment à coeur : profitez de chaque action qui contribue à ce projet. Prenez conscience de votre chemin. 
  19. Attisez votre curiosité : ouvrez des magazines que vous n’avez jamais ouverts, feuilletez des livres sur des thèmes inconnus, inscrivez-vous à des conférences inédites pour vous, explorez de nouvelles musiques, …
  20. Simplifiez votre vie : jetez, vendez, faites le vide, …

Dernier conseil : dormez. Le manque de sommeil déprime et dégrade notre santé.

http://anti-deprime.com/2016/06/20/rituel-bonheur-neurosciences/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Mer 7 Déc - 9:32

5 raisons d’essayer une pâte anti-stress

1) elle évite de se ronger les ongles en occupant les mains.
2) elle développe la créativité : avec la même texture qu’une pâte à modeler, vous pouvez donner libre-cours à votre imagination (pas trop quand même…).
3) elle est régressive : vous ne pourrez la manipuler sans penser à vos plus jeunes années. Une bouffée d’émotions positives pour beaucoup d’entre nous !
4) elle déstresse : à force de la triturer, de la malaxer, de la tordre, de l’étirer, de la couper en plusieurs morceaux, le stress s’évapore. C’est magique !

5) elle chasse la colère et les pensées négatives : pour la colère, je vous conseille de la manipuler de votre main non-dominante. D’ailleurs, vous pouvez aussi imaginer qu’il s’agit d’une personne que vous ne supportez pas et passer vos nerfs dessus. Une fois le calme retrouvé, vous pourrez essayer d’arranger les choses avec quelques astuces de communication non-violente.
 
Bref, un objet indispensable pour vous et ceux que vous stressez. Mais ce n’est pas une raison pour continuer.



 tu peux la faire toi même j'ai essayé avec la petite mais on avait pas la recette
faut chercher sur internet mais la pas le temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Mer 7 Déc - 11:50

La crise d’adolescence vue par les neurosciences

Emmanuel Boudier, expert en thérapie comportementale et cognitive, nous explique les comportements des adolescents à la lumière des neurosciences.
On découvre ainsi que la « crise d’adolescence » est avant tout la conséquence d’un grand chantier dans leur cerveau. Le bilan est cependant loin d’être totalement négatif puisque cette re-construction représente aussi un terrain propice à l’apprentissage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Mer 7 Déc - 11:51

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Mer 7 Déc - 20:10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenyx

avatar

Messages : 4146
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Jeu 8 Déc - 19:02

J'ai regardé la petite vidéo aujourd'hui, mais j'avoue que je n'ai pas tout compris.... Je n'ai pas compris l'écrit, ça joue peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Ven 9 Déc - 10:23

Parents : 10 étapes pour arrêter de crier (et ne plus céder à la colère)
http://anti-deprime.com/2016/04/30/parents-10-etapes-arreter-de-crier-ne-plus-ceder-a-colere/
Dr Laura Markham, auteure du livre « Peaceful Parent, Happy Kids« , propose sur son blog « Aha Parenting » 10 étapes pour arrêter de crier. Comme toute nouvelle habitude, il sera nécessaire de s’exercer. Donc, gardez le cap et félicitez-vous de chaque progrès réalisé. Et n’oubliez pas que nos enfants nous regardent, nous imitent et apprennent. L’apprentissage est donc double !


  1. Votre travail numéro 1 est d’apprendre à gérer vos propres émotions : donc, faites preuve de bienveillance envers vous-même, reconnaissez et exprimez avec des mots et un volume de voix normal ce que vous ressentez et surtout, régulez votre stress grâce à votre respiration.
  2. Engagez-vous auprès de votre famille à ne plus crier : les objectifs que l’on partage publiquement sont plus souvent atteints (déterminisme et motivation renforcés). De plus, ce changement de stratégie implique que vous travaillez sur vous pour corriger vos erreurs et apprendre. Joli exemple pour tous.
  3. Souvenez-vous que les enfants agiront comme des enfants : le cerveau des enfants est immature. Ils sont donc incapables de gérer leurs propres émotions seuls. En faisant preuve d’empathie et d’écoute, ils apprendront à leur tour et développeront progressivement leur cortex préfrontal (qui régule le cerveau émotionnel).
  4. Ne cumulez pas de frustration : au lieu d’accumuler le ressentiment qui menace d’exploser en colère, prenez quelques instants pour retrouver vos esprits en vous recentrant, exprimer vos émotions et satisfaire vos besoins (un besoin insatisfait = une émotion désagréable). Faites-le au fil de la journée ; « maintenant, je me sens… ».
    Utilisez aussi la phrase suivante (CNV) : « quand je vois (décrire la situation sans juger), je sens (citer l’émotion) car j’ai besoin de (nommer le besoin) alors je demande (quelle action satisfera votre besoin) »
  5. Offrez votre écoute empathique et facilitez la verbalisation des émotions de vos enfants : « je vois que tu es triste ». Cette simple phrase va permettre à votre enfant de comprendre qu’il a votre attention, que vous souhaitez l’aider et qu’il peut utiliser ce vocabulaire des émotions pour se libérer. En effet, une émotion exprimée perd de son intensité.
  6. Connectez-vous : l’affection et la proximité bienveillante facilitent la coopération et la modification des comportements.
  7. STOP, pour faire taire la colère : quand nous sommes en colère, il est impossible de prendre des décision. Notre cerveau rationnel est bloqué. Laura Markham conseille de se retourner, de secouer les mains ou encore de prendre une longue inspiration. C’est cette pause qui évitera que la colère ne se déclenche.
  8. Isolez-vous : si vous sentez que la colère monte avec trop de violence, isolez-vous physiquement de votre enfant. Respirez profondément ou mouillez-vous le visage avec de l’eau, hydratez-vous ou encore pleurez pour décharger l’émotion et faire baisser la tension (le cortisol du stress s’évacue par les larmes).
  9. Trouvez votre propre sagesse : lorsque vous êtes à l’écart, songez à un endroit ou une personne avec laquelle vous vous sentez en sécurité. Vous pouvez même imaginer un allié bienveillant (et pourquoi pas un ange à vos côté). Utilisez aussi des mantras ou des citations. « Je choisis l’amour » « Je préfère être heureux qu’avoir raison » « je suis calme » »j’accepte mes émotions pour les libérer ».
  10. Oubliez l’idée de donner une leçon au moment de la crise : pour apprendre, il est nécessaire de laisser retomber le stress. Pour pacifier l’ambiance, optez pour l’humour, un câlin, une activité commune (comme la lecture), des excuses, etc. Une fois que le calme est totalement revenu pour tous, vous pourrez revenir sur les évènement et trouver des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Ven 9 Déc - 10:39

http://anti-deprime.com/2015/03/30/comment-se-debarrasser-de-ces-croyances-qui-nous-limitent/

Comment se débarrasser de ces croyances qui nous limitent

regardez le lien très intéressant !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenyx

avatar

Messages : 4146
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Ven 9 Déc - 17:26

Arrivée au 5 ième post Smile  Je retiens qu'il ne faut pas chercher à avoir une vie parfaite; mais qu'il faut faire avec les imperfections!

Merci  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Ven 9 Déc - 19:56

et oui kali Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenyx

avatar

Messages : 4146
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Sam 10 Déc - 9:17

Wink

Bisous, MJo  flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenyx

avatar

Messages : 4146
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Sam 10 Déc - 10:32

J'avance  Wink

Donc, le surmoi, c'est l'ego?

Le mot "bravo" m'intriguait, j'ai vu ceci: "le mot bravo était employé dans les corridas; lorsque le torero se défendait vaillamment contre le taureau, la foule l'acclamait en criant "bravo, bravo", pour le féliciter de sa bravoure. 

Depuis le terme est resté et est utilisé dans de nombreux pays. 

l'étymologie du mot "bravo" vient de l'italien bravo ( beau, excellent )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Mar 3 Jan - 11:58

Dans la vidéo que je vous propose de découvrir aujourd'hui, le moine bouddhiste Matthieu Ricard nous suggère quelques pensées positives à opposer aux pensées négatives qui provoquent des émotions désagréables et de la souffrance en nous.

http://anti-deprime.com/2017/01/03/matthieu-ricard-offre-antidotes-aux-pensees-emotions-negatives/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenyx

avatar

Messages : 4146
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Lun 9 Jan - 16:34

Merci d'avoir fait remonter le post, Mjo  Very Happy (je perds vite de vue, moi  Neutral)

J'aime bien les "20 rituels", vais voir pour mieux en appliquer  Wink

J'ai un peu regardé pour une recette de la pâte anti-stress, mais pas encore trouvé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjo

avatar

Messages : 4996
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    Mar 10 Jan - 8:42

moi non  plus j'ai même abandonner les recherches pour la pate anti stress Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ANTI DEPRIME    

Revenir en haut Aller en bas
 
ANTI DEPRIME
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» help homeo anti déprime post accouchement pour ma soeur
» Mantra anti-colère et dépression
» Anti-air frigates (Jacob van Heemskerck class)
» Quéffélec en anti-Normand dans Paris Match.
» Video : les missiles mer-mer (anti-navire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inspirations :: Psychologie et développement personnel. :: Psychologie.-
Sauter vers: