Inspirations

Forum d'échanges, de partages et de découvertes en tous genres et en toute simplicité, en passant du coq à l'âme.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» *floriane*
Lun 3 Juil - 20:49 par Sylvie

» disparus de Mourmelon et Valdahon
Lun 3 Juil - 12:33 par LAITHIER

» joyeux anniversaire Anna
Mer 31 Mai - 6:58 par anna maria

» Joyeux anniversaire, Chloé! :-D
Lun 22 Mai - 7:51 par Mjo

» joyeux anniversaire Sylvie
Mar 16 Mai - 6:52 par Sylvie

» cricri:maine et loire
Sam 13 Mai - 9:24 par Julie

» le jardin des anges ( petit message quotidien )
Mar 11 Avr - 8:55 par Mjo

» parents quand les paroles ne fonctionnent plus. ecrivez
Mer 29 Mar - 8:52 par Mjo

» Joyeux Anniversaire, MJo! :-D
Lun 13 Mar - 13:00 par Mjo

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvie
Admin
avatar

Messages : 4791
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 47
Localisation : Belgique

MessageSujet: Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?   Lun 25 Fév - 6:41

Si « l'effet placebo » peut avoir un impact positif sur la santé d'un patient, qu'en est-il de son contraire, « l'effet nocebo » ? Une étude montre que certaines informations négatives, comme les effets secondaires d'un traitement, influeraient sur le développement de certaines pathologies chez le patient.


Nous avons tous entendu parler de l’effet placebo, un ensemble de facteurs agissant de manière positive sur le rétablissement du patient. Mais que connaissons-nous de son contraire, l’effet nocebo, et de ses effets sur la santé ?

Savez-vous par exemple que le simple fait de connaître les effets indésirables d’un médicament multiplie les chances qu’ils se manifestent ? Une étude menée auprès de patients atteints de la maladie coronarienne, à qui ont été administré un traitement dont un des effets secondaires pouvait être une baisse de la libido, montre que seul 3% des patients qui n’en avaient pas été informés ont témoigné de difficultés dans ce domaine contre 31% de ceux qui avaient été informés au préalable de l’ensemble des effets secondaires possibles. C’est ce que les médecins appellent « l’effet nocebo », ce qui signifie en latin « je vais nuire », soit l’exact contraire de l’effet placebo, qui lui signifie « je vais plaire ». Les informations communiquées par les professionnels de santé jouent ainsi un rôle important dans le processus de guérison, mais aussi dans le développement de certaines pathologies. Certaines paroles, en apparence anodines, telles que « peut-être que ce médicament pourrait vous aider » ou encore « vous êtes un patient à risques », peuvent ainsi induire un doute dans l’esprit du patient.

Une étude qui invite les professionnels de santé à manier certaines informations et propos avec prudence. En effet, « l’effet nocebo » comme « l’effet placebo » montrent qu’esprit et corps sont bien liés et interdépendants.

http://www.inrees.com/articles/L-effet-nocebo-le-pouvoir-des-mots-sur-la-sante/

Effet nocebo: la connaissance des effets secondaires d'un médicament augmente le risque de les subir


De la même façon que certains préfèrent s'abstenir de lire la rubrique «effets indésirables» sur la notice d'un médicament avant de l'avaler, mieux vaut ne pas poser trop de questions à son médecin sur les complications que peut éventuellement causer un traitement, et ne pas se faire trop de souci concernant sa santé.

Car la probabilité d'avoir des effets secondaires en serait nettement augmentée rapporte l'hebdomadaire bavarois SZ Magazin. C'est ce que les médecins appellent «l'effet nocebo», ce qui en latin signifie «je vais nuire», soit l'exact contraire de l'effet placebo, qui lui signifie «je vais plaire»:

«Des psychologues américains ont par exemple pu prouver que la probabilité de mourir d'une crise cardiaque est trois fois plus élevée chez les femmes quand elles croient qu'elles seraient particulièrement disposées à avoir un infarctus.» «Les sentiments négatifs augmentent chez tout le monde le danger d'avoir un infarctus, d'une façon aussi déterminante qu'une tension élevée, dit Karl-Heinz Ladwig, expert en cardiologie à la clinique psychosomatique de l'Université technique de Munich. Des symptômes tels qu'une grande fatigue ou une mélancolie dans les six mois qui précèdent un infarctus seraient si typiques que les médecins devraient prêter beaucoup plus d'attention aux troubles psychiques et aux dépressions, et pas uniquement observer les facteurs de risques classiques tels que la tension, le diabète et l'augmentation du taux de cholestérol.»

L'hebdomadaire Der Spiegel reprend lui les résultats d'une expérience menée auprès de patients atteints de la maladie coronarienne, à qui a été administré un traitement dont un des effets secondaires pouvait être une baisse de la libido: seuls 3% des patients qui n'en avaient pas été informés ont témoigné de difficultés au lit, contre 31% de ceux qui avaient été informés au préalable de tous les effets secondaires possibles.

Dans certains cas, l'effet nocebo peut même conduire à la mort, comme l'explique le SZ Magazin, qui cite le cas d'un Américain à qui les médecins avaient diagnostiqué un cancer du foie en phase terminale dans les années 1970, et qui pensaient qu'il ne lui restait plus que quelques mois à vivre:

«Il mourut en fait quelques semaines plus tard. Quand son corps a été examiné, les médecins s'étonnèrent pourtant: la tumeur, d'un diamètre de 3 cm, était restée assez petite, ne s'était infiltrée dans aucun autre organe et n'avait pas formé de métastases, comme l'autopsie le montra. “L'homme ne mourut pas d'un cancer mais parce qu'il croyait qu'il était en train de mourir d'un cancer”, explique Clifton Meador [chercheur à l'Université Vanderbilt, à Nashville].»

L'auteur de l'article déplore que les médecins ignorent trop souvent l'effet nocebo et ne mesurent ainsi pas la portée de leurs paroles, qui peuvent s'avérer destructrices pour la santé de leurs patients. Un problème pris très au sérieux par la revue médicale professionnelle Ärzteblatt, qui a publié l'an dernier une liste des expressions à bannir à l'usage des professionnels de la santé, parce qu'elles provoquent une incertitude, telles que «Peut-être que ce médicament pourrait vous aider», qu'elles sont soit négatives - «Vous êtes un patient à risques» - ou rabaissantes - «Vous n'avez pas besoin d'avoir peur» - ou encore à double sens, comme le terrible «Maintenant nous allons vous endormir, tout va être fini dans un instant» avant une opération...

Photo: Des médicaments de toute sorte. REUTERS/Jacky Naegelen



"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

"Dans chaque épreuve, ne cherchez pas l'ennemi, cherchez l'enseignement" Mikao USUI

flower QUE CHAQUE PENSÉE QUI SORT DE VOTRE ESPRIT SOIT UNE FLEUR, QUE CHAQUE PENSÉE QUI SORT DE VOTRE ESPRIT SOIT UNE NOTE DE MUSIQUE, QUE CHAQUE PENSÉE SOIT UNE PENSÉE D'AMOUR ET DE DOUCEUR. flower


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirations.forumgratuit.be
Sylvie
Admin
avatar

Messages : 4791
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 47
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?   Lun 25 Fév - 7:24

C'est vrai que certains témoignages sont vraiment étonnants au sujet de l'effet placebo,comme ce monsieur devenu handicapé moteur et dont les médecins avaient dit qu'il ne remarcherait jamais.

A force de courage,de persévérence et de pensées créatrices (se voir debout et marcher en quittant l'hopital),il est arrivé à ses buts en contrant le verdict des médecins.

Il y a cette dame aussi atteinte d'un cancer déjà bien avancé,qui faisait sa méditation en travaillant sur la visualisation de guérison,elle a combattu cette maladie par la force de la pensée,alors que les médecins la croyaient perdue.

Des témoignages étonnants et bouleversants qui donnent matière de réflexion sur notre propre pouvoir de guérison et puis,n'est ce pas par le pouvoir de son esprit que le Christ Jésus à soigné les malades? Very Happy



"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

"Dans chaque épreuve, ne cherchez pas l'ennemi, cherchez l'enseignement" Mikao USUI

flower QUE CHAQUE PENSÉE QUI SORT DE VOTRE ESPRIT SOIT UNE FLEUR, QUE CHAQUE PENSÉE QUI SORT DE VOTRE ESPRIT SOIT UNE NOTE DE MUSIQUE, QUE CHAQUE PENSÉE SOIT UNE PENSÉE D'AMOUR ET DE DOUCEUR. flower


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirations.forumgratuit.be
Pascal2

avatar

Messages : 665
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 43
Localisation : Binche

MessageSujet: Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?   Mer 27 Fév - 9:45

Bonjour Sylvie, oui, c'est un fait, ce témoignage est bien, mais faut-il voir uniquement la santé physique ? J'ai toujours appris à mes élèves, dans mes cours de self-défense que les mots sont parfois plus destructeurs qu'un simple coup de poing. Je sais qu'ici, tu parles plus de l'état physique, mais sans le moral, on ne peut pas avancer physiquement. Quand mon papa était malade, c'était à force d'encouragement de notre part et de la part de l'oncologue qui l'a soigné qu'il y a eu une lueur d'espoir.

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerrydwen

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 52

MessageSujet: Re: Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?   Mer 27 Fév - 10:46


Le Verbe







Le Verbe est aussi simple qu'énigmatique... Un mot, un son, une pensée... un TOUT!

Le verbe n'est pas seulement le son émis ou sa vibration... c'est
l'ensemble du son, de la commande (intention) et de la volonté émis dans
l'univers. Vous savez déjà que chaque mot est un réservoir d'énergie,
tout comme le son... ajouter à cela la Volonté Divine qui est en vous
(et la Foi inébranlable) et vous obtenez le VERBE. Le Verbe
commande. Le Verbe est... Maitriser le Verbe c'est réussir à créer
selon Sa Volonté, c'est commander aux étoiles et à la Création
elle-même. C'est puissant... oh oui! Mais qui peut posséder un tel
pouvoir? Et bien, chacun de nous!

Vous savez dans les premières lignes de la Bible, on mentionne le VERBE Créateur...
cela signifie que la Volonté (et la Foi), le son et l'intention (la
pensée) sont les vecteurs essentiels de l'acte de création. Vous désirez
voir apparaitre devant vous un joli buffet? Vous devez mettre en action
certaines lois cosmiques et physiques qui se résument par le terme «Verbe».

Nous pouvons tous faire l'expérience de la puissance du verbe dans
notre quotidien; pensez seulement à la puissance des mots... oui, ces
mots qui parfois nous blessent ou nous enchantent. Chacun sait que par
la parole, les mots, nous pouvons détruire une personne, voire même la
pousser à se faire du mal ou au contraire lui donner la puissance
intérieure de soulever des montagnes! Il est si facile de briser une
réputation par des simples paroles... des rumeurs...


Maintenant, imaginez ajouter aux mots de l'énergie pour que ceux-ci
puissent influencer les chakras et même l'aura tout entière. Ces mots
dont la puissance se sent sur la peau comme une vibration ou un
tremblement... ajouter maintenant l'intention, la pensée de faire le
bien ou le mal...mais surtout l'intention d'un but précis de création et
vous obtenez le VERBE.

Il ne faut pas chercher loin pour
comprendre que lorsqu'une personne parle nous pouvons sentir l'énergie
agressive ou joyeuse qui est exprimée. Alors, c'est ça l'intention, la
pensée... l'énergie qui se cache derrière chaque parole, chaque son...
cette énergie nous percute et nous pouvons soit nous sentir agressé,
soit indifférent, soit content. Le son est vibration... même sourd nous
percevons ces vibrations... alors, ne pensez-vous pas que l'Univers ne
les perçoit pas? Évidement...

Nous pouvons tous utiliser ou
maitriser le Verbe pour de bonnes actions ou de moins bonnes... le Verbe
ne décide pas de ce qui est, il CRÉE... ou détruit, selon la volonté
qui est émise.

Maitriser le Verbe signifie aussi que vous êtes,
en tant qu'émetteur, à un niveau vibratoire suffisant pour pouvoir
émettre dans le cosmos la vibration nécessaire à la mise en action des
lois physiques et métaphysiques qui engendre la création. Alors, si vous
n'avez une vibration suffisante, votre VERBE sera limité... c'est
pourquoi le verbe est efficace quand nous avons fait un certain
cheminement. Vous savez on appelle ça le charisme... sans savoir
pourquoi nous influençons ou nous sommes écoutés par les autres alors
que d'autres sont totalement ignorés. Parler, doucement mais avec
conviction, voilà des attributs liés à la puissance du Verbe. Oui, quand
nous touchons cette maitrise, nous nous apercevons que nous n'avons
plus besoin de parler fort ni d'utiliser des phrases magnifiques ou des
mots compliqués et savants car nous sommes entendus... les gens autour
portent attention malgré eux; oui, malgré le bruit ou leurs activités de
leur pensée du moment, ils entendent notre voix et sont attentifs...
nous vivons tous cette expérience, un jour ou un soir, sans le chercher,
nous entendons une voix qui se démarque d'une multitude, dans le bruit,
et nous entendons... nous aurions voulu entendre une personne dans ce
bruit que nous n'aurions pas pu... une voix qui nous sort de notre
rêverie... de nos pensées... elle nous charme... une voix qui semble
nous forcer à l'écouter... on appelle cela du charisme, vertu ou
attribut du Verbe.

Lorsque vous commencez à vivre ce
«charisme», vous commencez à mettre en pratique le Verbe autour de
vous... il ne reste qu'à diriger ce pouvoir d'une manière constructif
dans votre vie et dans celle des autres. Ah oui, le charisme est
toujours lié à votre lumière, c'est-à-dire, que vous émanez une aura
plus lumineuse ou tout au moins vous rayonnez une lumière qui attire
l'oeil... vous êtes vu et entendu...

Source : http://posid.blogspot.fr/2008/09/le-verbe.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anna maria

avatar

Messages : 5898
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 67
Localisation : haute savoie

MessageSujet: Re: Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?   Mer 27 Fév - 11:24

sujet tres interressant que je vais relire la semaine prochaine au calme Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie
Admin
avatar

Messages : 4791
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 47
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?   Mer 27 Fév - 22:31

Pascal2 a écrit:
Bonjour Sylvie, oui, c'est un fait, ce témoignage est bien, mais faut-il voir uniquement la santé physique ? J'ai toujours appris à mes élèves, dans mes cours de self-défense que les mots sont parfois plus destructeurs qu'un simple coup de poing. Je sais qu'ici, tu parles plus de l'état physique, mais sans le moral, on ne peut pas avancer physiquement. Quand mon papa était malade, c'était à force d'encouragement de notre part et de la part de l'oncologue qui l'a soigné qu'il y a eu une lueur d'espoir.

Bisous

Oui,c'est tout à fait ça Pascal et c'est bien sure valable dans tous les domaines. Very Happy


"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

"Dans chaque épreuve, ne cherchez pas l'ennemi, cherchez l'enseignement" Mikao USUI

flower QUE CHAQUE PENSÉE QUI SORT DE VOTRE ESPRIT SOIT UNE FLEUR, QUE CHAQUE PENSÉE QUI SORT DE VOTRE ESPRIT SOIT UNE NOTE DE MUSIQUE, QUE CHAQUE PENSÉE SOIT UNE PENSÉE D'AMOUR ET DE DOUCEUR. flower


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirations.forumgratuit.be
Sylvie
Admin
avatar

Messages : 4791
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 47
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?   Mer 27 Fév - 22:38

Merci pour ce partage Cerrydwen,c'est très intéressant! Very Happy


"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

"Dans chaque épreuve, ne cherchez pas l'ennemi, cherchez l'enseignement" Mikao USUI

flower QUE CHAQUE PENSÉE QUI SORT DE VOTRE ESPRIT SOIT UNE FLEUR, QUE CHAQUE PENSÉE QUI SORT DE VOTRE ESPRIT SOIT UNE NOTE DE MUSIQUE, QUE CHAQUE PENSÉE SOIT UNE PENSÉE D'AMOUR ET DE DOUCEUR. flower


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirations.forumgratuit.be
Mjo

avatar

Messages : 4800
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 51

MessageSujet: Re: Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?   Ven 1 Mar - 20:04

je suis complètement d'accord avec tous ca. et j'en suis convaincue.
par contre je ne connaissais pas l'inverse du placebo /nocebo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Kéfir et notre santé
» Nos vétements sont ils dangereux pour notre santé?
» Pour sauvegarder notre santé, et agir en citoyen
» chroniques MAV: source d'inspiration et d'ouverture d'esprit dans une démarche pour notre santé globale
» Quel rear facing pour notre voiture ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inspirations :: Psychologie et développement personnel. :: Psychologie.-
Sauter vers: